Logo
  • 1 avril 2019

Francophonie : concours et jeux

Appelée la langue de Molière, le français a été célébré, du 16 au 20 mars 2019, un peu partout à travers le monde. Le groupe scolaire Les Angelots n’est pas resté en marge de cette commémoration universelle, car plusieurs activités y ont été menées pour magnifier cette belle langue à travers la semaine de la Francophonie qui lui est dédiée.

En 5e, le concours a porté sur Les jeux devinettes, et a opposé l’équipe de la 5e A à celle de la 5e B (à noter que chaque classe était représentée par cinq candidats issus d’un casting). Dans une salle (le CDI) effervescente et supportrice, entièrement acquise à la cause de l’une et de l’autre équipe, les candidats ont livré une belle bataille, marquée par le suspense jusqu’au bout. Au sortir de ce duel, très disputé, Haliman Diallo, de la 5e B, s’est hissée première, suivie de Maty Bathily et d’Hélène Binta Camara, classées respectivement deuxième et troisième (toutes les deux sont de la 5e A).

En 4e B, les dix meilleurs concourants, retenus après un casting également, se sont mesurés, les uns aux autres, en testant leurs compétences sur l’orthographe : homonymie, synonymie, antonymie et anagramme. Sont sortis vainqueurs de cet exercice, en qualité des trois premiers, respectivement, Isaac Dioncouda Danioko, Victor Emmanuel NDayishimyé et Lanjarivola  Randrianbazaha.

Enfin, en 3e B, les candidats se sont essayés au drame, à travers des sketchs de sensibilisation autour des thèmes suivants : la corruption, la délinquance juvénile, le mariage forcé. Pour concrétiser cette action, j’ai mis en place trois groupes dont chacun est constitué de cinq à six comédiens. Cette action a beaucoup intéressé les élèves, vu qu’ils étaient enthousiastes tout au long des différentes représentations. Le meilleur groupe, au sortir de cette joute, est celui d’Oumou Cissé, suivi de celui Diaby Samba Gassama et de celui de Mohamed Lamine N’diaye.

M. Coulibaly, professeur de Lettres